Santé : tout, ou presque, aux médecins et aux salariés du système

Santé : tout, ou presque, aux médecins et aux salariés du système

Les budgets supplémentaires destinés aux usagers se chiffrent à 88 millions$, tandis que 454 millions$ iront aux hausses salariales.
Johanne Roy
Jeudi, 17 mars 2016 16:26 MISE à JOUR Jeudi, 17 mars 2016 19:06
L’imposant ministère de la Santé reçoit un peu d’oxygène, cette année, avec une croissance des dépenses de 2,4% qui servira en bonne partie à couvrir les ajustements salariaux et les hausses de rémunération des médecins.
« Il y a cinq fois plus d’augmentations pour les employés du réseau et les médecins que pour les usagers. On a l’impression que les travailleurs se sont mis les mains dans le pot de bonbons. C’est un budget très décevant qui est insuffisant pour les soins que la population doit recevoir », a pourfendu le porte-parole du Regroupement provincial des comités d’usagers, Pierre Blain.
Les budgets supplémentaires destinés aux usagers se chiffrent à 88 millions$, tandis que 454 millions$ iront aux hausses salariales. Selon M. Blain, les 60 millions$ alloués aux soins à domicile ne combleront qu’une partie des besoins qui représentent au moins le double de cette somme.
Taxe santé
Le ministre Leitao a confirmé la réduction immédiate de la controversée taxe santé pour 4,3 millions de contribuables, en 2016. La contribution passe ainsi de 100$ à 50$ pour les citoyens dont le revenu est de 41 265$ ou moins. La taxe santé sera abolie en 2018, soit un an plus tôt que prévu.
Un montant additionnel de 15 millions$ sera consacré à la réduction des listes d’attente en chirurgie, tandis que 5 millions$ sont prévus pour les personnes autistes et leur famille.
Le budget de la santé atteint 33,7 milliards$, en hausse de 775 millions$ sur l’an dernier. « C’est peu. Je suis très inquiète de ce budget. Les coupes vont faire mal aux patients », a commenté la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Régine Laurent.
Source : journal de Montréal
http://www.journaldemontreal.com/2016/03/17/sante-tout-ou-presque-aux-medecins-et-aux-salaries-du-systeme

Nos derniers tweets:

Sur FaceBook :

RSS