Lévis innove en maintien à domicile des aînés

Lévis innove en maintien à domicile des aînés
10 février 2016 | Isabelle Porter à Québec | Santé

Les services offerts aux aînés incluent le remplacement de tubes fluorescents, de luminaires, l’installation de rideaux, de stores vénitiens ou encore la pose de garages d’hiver.
Une entreprise d’économie sociale de Lévis vient de créer un nouveau service pour permettre aux aînés de rester chez eux longtemps : un service d’aide aux menus travaux bon marché allant du remplacement de luminaires à la pose de garages d’hiver.

Ghislaine Moore Pageau est ravie par l’offre. « Mon mari a 81 ans, puis moi 78. Ça nous prend de l’aide pour faire de l’ouvrage. […] Avant, je faisais les choses moi-même et mes filles venaient m’aider, mais là, mes filles sont des mères elles aussi et elles ne peuvent pas trop venir nous aider. »

Le nouveau service est offert par la Coopérative de services Rive-Sud qui offre déjà d’autres services à domicile comme l’entretien ménager, les courses et les repas. L’organisme compte 3000 membres et 310 employés.

Mais une lacune subsistait dans son offre de service. « Chaque année à l’assemblée générale, on se faisait demander pourquoi on n’offrait pas de menus travaux. Il y avait un besoin », a expliqué la directrice adjointe Ann Nolin lors du dévoilement du projet mardi matin, à Lévis.

Les services offerts sont donnés par du personnel rémunéré. Ils incluent le remplacement de tubes fluorescents, de luminaires, l’installation de rideaux, de stores vénitiens ou encore la pose de garages d’hiver. On propose aussi de l’aide au jardinage et au remisage ou toutes autres réparations mineures. Les travaux de plomberie et d’électricité ne sont toutefois pas compris.

Programme d’exonération financière

Le projet a été élaboré avec le soutien du CISSS Chaudière-Appalaches et de la Ville qui y voient une façon de favoriser le maintien à domicile et ce qu’on appelle le « vieillissement actif ».

En plus d’être adapté aux personnes âgées, le service est offert à un prix plus abordable que sur le marché. Selon Mme Nolin, il revient à environ 25 $ l’heure. Or, en faisant une demande au programme d’exonération financière pour les services d’aide domestique du gouvernement, la facture peut baisser jusqu’à 12 $.

Les personnes intéressées n’ont pas non plus besoin d’être membres de la coopérative pour y avoir accès. « Pas nécessairement, les services sont offerts à toute la population, mais pour ceux qui sont membres de la coop, c’est 2 $ de moins sur la facture », précise Mme Nolin.

La formule a été testée ces derniers mois dans le cadre d’un projet pilote avec les Offices municipaux d’habitation. « Le projet pilote nous a démontré que c’était un besoin », poursuit-elle.

« Il y a un certain nombre de choses que les personnes âgées n’ont pas la force de faire comme du remisage, descendre les pneus, résume-t-elle. Ce sont des tâches qui nécessitent souvent moins d’une heure de service. »

Source : Le Devoir.com
http://www.ledevoir.com/societe/sante/462582/levis-innove-en-maintien-a-domicile-des-aines

Nos derniers tweets:

Sur FaceBook :

RSS