Les GMF n’auront pas tous les fonds avant l’automne

REFORME BARRETTE
Les GMF n’auront pas tous les fonds avant l’automne
19 mai 2016 |Amélie Daoust-Boisvert | Santé

La FMOQ reconnaît par ailleurs qu’il reste du chemin à faire pour atteindre l’objectif de 85 % des patients inscrits pour décembre 2017. Les omnipraticiens ratent de peu les cibles d’inscriptions trimestrielles de patients fixées par Québec.
Le nouveau programme de soutien aux groupes de médecine de famille (GMF) est en vigueur depuis le 1er avril, mais ce n’est qu’en octobre que la majeure partie des sommes sera versée par Québec. Les médecins n’ont notamment pas reçu un sou encore pour les partenariats qu’ils doivent établir avec des pharmaciens communautaires.

Un GMF moyen de 18 000 patients doit recevoir 62 009 $ pour conclure une entente avec un pharmacien communautaire. Mais plusieurs ont décidé de reporter l’entrée en vigueur de ces ententes, car Québec ne versera ces sommes qu’en octobre, confirme la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ).

« Les médecins ont le choix d’emprunter pour que le pharmacien entre en poste maintenant ou de reporter à l’automne, dit le directeur des communications de la FMOQ, Jean-Pierre Dion. Ça pénalise le médecin, le pharmacien et les patients, au bout du compte », déplore-t-il.

Le versement des subventions de fonctionnement est aussi en partie reporté à l’automne. Comme l’écrivait Le Devoir samedi, les GMF recevront en moyenne deux fois plus par patient à partir de cette année. « Un GMF qui recevait 100 000 $ l’an dernier et qui doit en recevoir 130 000 $ cette année se voit verser 50 000 $ en avril. Il recevra les 80 000 $ restants en octobre », explique M. Dion.

À l’Association des cliniques médicales du Québec, on estime qu’il y aura peu ou pas d’impact pour les patients. « Le délai ne devrait pas toucher l’offre de service. Ce sont davantage les fournisseurs des cliniques qui devront attendre quelques mois avant d’être payés », estime sa directrice générale, Isabelle Girard.

Près des cibles

La FMOQ reconnaît par ailleurs qu’il reste du chemin à faire pour atteindre l’objectif de 85 % des patients inscrits pour décembre 2017. Les omnipraticiens ratent de peu les cibles d’inscriptions trimestrielles de patients fixées par Québec. Mais entre les problèmes du guichet d’accès et des subventions qui ne se rendent pas jusqu’aux groupes de médecine de famille (GMF), la FMOQ estime que Québec doit les aider à tenir ces promesses.

Au 31 décembre 2015, les médecins de famille ont raté de peu leur cible de 71 %, puisque 70,6 % de la population était inscrite. En mai, le taux atteint est de 72 %, indique la FMOQ, pour une cible de 74 % au 30 juin. « Il y a eu de nombreuses retraites en début d’année, dit M. Dion, mais ça semble reparti dans la bonne direction. »

La cible d’assiduité est en voie d’être atteinte bien en avance, par contre. Alors que les médecins de famille ont promis de voir leurs patients 80 % du temps, ce taux d’assiduité atteignait déjà 78 % au 31 décembre, indique la FMOQ.

« Il reste un million de patients à inscrire pour atteindre la cible de décembre 2017, c’est très préoccupant, nous en sommes loin », s’est inquiétée la députée péquiste Diane Lamarre lors d’un point de presse mercredi.

Elle presse le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, de dévoiler ces statistiques en temps réel tel que promis. « D’ici la fin mai, nous ferons le bilan des derniers six à neuf mois », a promis Gaétan Barrette lors d’une mêlée de presse, mercredi.

En conférence de presse lors d’un événement de l’Ordre des infirmières au début du mois, Gaétan Barrette a affirmé que les cibles seraient difficiles à atteindre pour les médecins. « C’est impossible pour les médecins d’arriver à destination sans miser davantage sur l’interdisciplinarité, incluant des infirmières autonomes, a-t-il déclaré. Ils n’auront pas le choix de changer leur mode de fonctionnement. »

Source : Le Devoir.com

http://www.ledevoir.com/societe/sante/471303/reforme-barrette-les-gmf-n-auront-pas-tous-les-fonds-avant-l-automne

Nos derniers tweets:

Sur FaceBook :

RSS