Commissaire à la santé : Anne Robitaille succède à Robert Salois

Commissaire à la santé : Anne Robitaille succède à Robert Salois

Johanne Roy
Lundi, 15 août 2016 17:02 MISE à JOUR Lundi, 15 août 2016 17:12
Anne Robitaille, une proche collaboratrice du Commissaire à la santé et au bien-être Robert Salois qui a pris sa retraite vendredi dernier, occupera le poste de commissaire par intérim jusqu’à la dissolution de cet organisme indépendant.
Mme Robitaille, qui agissait comme directrice générale depuis janvier 2012, est entrée en fonction, lundi, alors que le bureau du Commissaire à la santé est en sursis jusqu’au dépôt du projet de loi, à l’automne.
« C’est un été difficile. On a des deuils à faire. Mon mandat est d’assurer que les dix ans de données que nous avons recueillies sur l’état de notre système de santé ne se perdent pas. C’est un historique extrêmement précieux », signale Mme Robitaille.
Avant son départ, le commissaire Salois a lancé un cri du cœur au sujet du « manque flagrant » d’accès à certaines informations fondamentales, comme le taux de survie au cancer ou l’utilisation des services ambulatoires.
Panier de services
« Une portion importante du budget du Québec va à la santé. La population est en droit de savoir si cela donne les résultats attendus », remarque-t-elle.
Deux derniers rapports, dont le commissaire Salois a approuvé le contenu, seront déposés cet automne. Outre le rapport annuel d’appréciation globale de la performance du système de santé, il y aura un état des lieux sur le panier de services.
« On n’a pas été en mesure de finaliser ce dernier rapport. Nous rapporterons les propositions des 6000 citoyens qui ont été consultés. Ce dossier a suscité énormément de réactions. Nous avons voulu rendre public ce matériel très riche », affirme Mme Robitaille.

Nos derniers tweets:

Sur FaceBook :

RSS